Famille de Carbuccia

Description du site

Site de la famille de Carbuccia

Articles les plus récents


Los Arcos - Logrono

Pélerinage à Saint Jacques de Compostelle
lundi 7 février 2005 par Cyrille
Le 7 février 2005 : Je m’engageai vers 9h sur la N 111 et le chemin qui lui est parallèle avec comme programme : mettre un pied devant l’autre pendant toute la journée. Tout m1arriva comme un cadeau, le chant des oiseaux, la beauté des étendues vertes, l’alignement des vignes, les gris du ciel et des (...) > suite


Estella - Los Arcos

Pélerinage à Saint Jacques de Compostelle
dimanche 6 février 2005 par Cyrille
Le 6 février 2005 : En quittant Estella, la tête me tournait. J’avançai à pas lents pour réguler et apaiser l’organisme et attiser doucement le feu intérieur. Une rigole drainait les impuretés de la route. La route passait au milieu des champs de vignes. Sur la gauche se dresse le monastère de Santa (...) > suite


Puente la Reina - Estelle

Pélerinage à Saint Jacques de Compostelle
samedi 5 février 2005 par Cyrille
Le 5 février 2005 : J’empruntai cette fois la N 111 plus courte de 4 km que le chemin. Des panneaux bienvenus du Conseil de l’Europe aux 12 étoiles sur fond bleu indiquaient le chemin de Compostelle. Le ciel bleu et infini dans la lumière du soleil évoquait l’Immaculée Conception. Je m’engageai sur (...) > suite


Cizur Menor - Puente La Reina

Pélerinage à Saint Jacques de Compostelle
vendredi 4 février 2005 par Cyrille
Journée du 4 février 2005 : Pendant la nuit des pincements au coeur me rappelèrent qu’il fallait l’écouter. Vers 8h je m’engageai sans hâte sur le chemin. Les rayons du soleil levant doraient les champs. Mes pas résonnaient dans le silence. Le chemin ondule au gré du terrain, plonge et se redresse (...) > suite


Larrasoana - Cizur Menor

Pélerinage à Saint Jacques de Compostelle
jeudi 3 février 2005 par Cyrille
Journée du 3 février 2005 : Je m’engageai vers 9 h sur la N 135 pour gagner le coeur de Pampelune capitale de la Navarre, du nom d’lruna dont le nom basque vint du chiffre trois et rappelle probablement le nombre de communautés réunies dans la même cité. La plupart des passants en ville regardaient (...) > suite


Roncevaux - Larrasoana

Plerinage Saint Jacques de Compostelle
mercredi 2 février 2005 par Cyrille
Le 2 février 2005 : Le chemin étant gelé, je m’engageai à 8h30 sur la N 35 pour parcourir une trentaine de kilomètres jusqu’à Larrasoana. Un fort vent dispersait et chassait les nuages et me poussait sur la route. Des grains de sable pris dans le goudron de la route scintillaient comme des étoiles. (...) > suite


Saint-Jean-Pied-de-Port - Roncevaux

Pélerinage à Saint Jacques de Compostelle
mardi 1er février 2005 par Cyrille
1er février 2005 : Retardé à Paris par des grèves de la SNCF, je ne retournai à Saint-Jean-Pied-de-Port que dans la nuit du 31 janvier. Je pris à 10 heures la route du Roncevaux, le chemin étant déconseillé en hiver. Le brouillard était oppressant, mais la marche m’animait. Toute manifestation de vie (...) > suite


Navarreux - Aroée

Pélerinage à Saint Jacques de Compostelle
jeudi 13 janvier 2005 par Cyrille
Le 13 janvier 2005 : Je traversai le gave d’Oloron à 8h30 par le D 243. Engourdi par une douche chaude, je marchais sans entrain. Au sortir de la forêt communale en haut d’une butte .je retrouvai le soleil qui avait nettoyé le ciel. La fatigue d’hier se ressentait dans l’affaiblissement du pied (...) > suite


Arzacq-Arraziguet - Arthez-de-Béarn

Pélerinage à Saint Jacques de Compostelle
mardi 11 janvier 2005 par Cyrille
Journée du 11 janvier 2005 : Parti vers 9h. d’Arzacq sur la D.946, la chaleur m’échauffait le dos et stimulait la marche. Le spectacle était grandiose. Par-delà les plaines du Pau et d’Oloron, la ligne grise des Pyrénées donnait à la scène une immense profondeur. Des bâtisses nichées dans les vallées et (...) > suite


De Nogaro à Aire-sur-l’Adour

Pélerinage à Saint Jacques de Compostelle
dimanche 9 janvier 2005 par Cyrille
Le 9 janvier 2005 : Parti à 9h. je pris une route droite de 8 km peu fréquentée et plus courte que la N.124. Des cheveux blancs s’effilochaient dans le ciel et la voûte devenait devenait bleue pure. Je ressentais l’harmonie des anciennes bâtisses construites selon le nombre d’or. Il me suffisait de (...) > suite

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 72956

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

     RSS fr   ?

Creative Commons License